Acné juvénile: définition et remède


L’acné juvénile se présente comme une inflammation au niveau de la peau qui peut toucher un grand nombre d’adolescents. Les données statistiques de dermatologues ont d’ailleurs révélé un taux assez élevé de jeunes qui souffrent de ce phénomène.

Le concept d’acné juvénile

C’est un terme employé pour désigner une maladie de la peau, principalement perçue chez les adolescents. D’après diverses études, le taux de jeunes souffrant d’acné effleure les 100%, dès l’âge de 12 à 13 ans. Les spécialistes dans le domaine ont également révélé que ce sont surtout les garçons qui sont atteints par cette maladie bien que les filles soient loin d’en être exclu!

Ce type de bouton apparaît souvent sur le visage. Mais cela ne l’empêche pas de se multiplier sur d’autres parties comme sur la poitrine par exemple ou encore sur le dos.

Malgré les désagréments qu’elle peut causer, ce trouble dermatologique n’est pas contagieux et n’est pas un danger pour le patient. Il est quand même important d’avoir recours à des dermatologues à chaque apparition de symptômes. Ils sont effectivement les mieux placés pour aider les adolescents à vivre cette période soi-disant « difficile » de leur vie.

Les différents types de boutons

Ils se présentent sous deux principaux aspects suivant leur manifestation :

•soit rétentionnel : il s’agit de l’apparition d’une kyste miniature sur le visage. Il se peut que cela se montre sous forme de boutons blancs ou noirs dans certains cas.

•soit inflammatoire : les boutons ont un aspect rougeâtre, composé de pus à l’intérieur.
Ce qui contrarie le plus les sujets qui souffrent de ce type de bouton est la question de la cicatrisation.

Mais aucun souci car dans la plupart des cas, cette maladie ne laisse pas marques pérennes, à condition de ne pas y toucher! A noter qu’elle se multiplie très vite et sur une très longue durée pour les peaux grasses. En tout cas, cela ne laisse aucune trace visible si elle est bien traitée…

Les différents remèdes pour traiter ce phénomène

Atténuer la multiplication et la gravité de l’acné juvénile fait appel à diverses solutions mais il faut juste savoir que le traitement employé varie en fonction du degré de la maladie.

Pour le stade préliminaire, il est conseillé d’opter pour une cure locale c’est-à-dire qu’il faut purifier et nettoyer en profondeur la peau au quotidien. Un savon doux et sans éléments à effet intenses est le plus adapté pour que l’épiderme ne soit pas trop malmené.

Réduire ce problème cutané signifie également éviter divers produits excitants comme l’alcool, le café, le tabac et tout ce qui est drogue. Ces éléments ne feront qu’aggraver le phénomène à cause des diverses substances présentes.

En cas d’acné sévère, le soin local ne suffit plus à la maîtriser. Cela nécessite quelques produits particuliers comme des pilules. Il y en a beaucoup mais les plus conseillés sont :

-La Diane car elle limite la production d’hormone mâle;

-Le Tricilest puisqu’il réduit les androgènes grâce aux deux hormones femelles combinées dont l’œstrogène et la progestérone.

A noter quand même que ce sont bien évidemment des produits qui ne se prennent pas sans la prescription d’un dermatologue!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*